Accueil Lire Adulte Sélection club de lecteurs novembre 2019

Sélection club de lecteurs novembre 2019

A découvrir : une sélection de lectures évoquées lors des rencontres du Club de lecteurs à la médiathèque de Guidel.

 

N°28 rencontre du 26 novembre 2019.

Idiss

Robert BADINTER (éd. Fayard – 2018)

OPAC Détail de notice

Témoignage.
A travers l’histoire d’Idiss, sa grand-mère maternelle, Robert Badinter fait le récit de ces immigrés juifs, originaires de Biélorussie, où, encore au XIXe et au XX siècle, la misère, les vexations étaient leur lot quotidien. Pour eux, la France, la République française du début XXe incarnait les valeurs les plus précieuses que sont « Liberté, Egalité, Fraternité » auxquelles on peut ajouter « la Culture »…Merci Monsieur Badinter pour cet hommage à la France.

 

club lecteurs novembre 2019

 

Les oubliés du dimanche

Valérie PERRIN (éd. A. Michel – 2015)

OPAC Détail de notice

Secrets de famille.
Justine, 21 ans est aide-soignante dans une maison de retraite à Milly en Bourgogne. Elle vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules qu’elle considère comme son frère. Marquée par l’accident qui a coûté la vie non seulement à ses parents mais également à ceux de Jules (leurs pères étaient jumeaux), Justine se jette à corps perdu dans son travail aux Hortensias où elle est à l’écoute des anciens et notamment d’Hélène qui lui raconte l’histoire de sa vie…Un très beau récit émouvant et plein d’humanité. Un immense coup de cœur !!

 

Les sept morts d’Evelyn Hardcastle

Stuart TURTON (éd. Sonatine – 2019)

OPAC Détail de notice

Cluedo géant.
Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée…Un scénario original complètement dingue, captivant, perturbant, stressant…Accrochez-vous !

 

Compartiment pour Dames

Anita NAIR (éd. Picquier – 2002)

OPAC Détail de notice

Etre une femme en Inde.
Akhila est employée aux impôts. Eternelle célibataire, cette quadragénaire n’a jamais été libre de mener sa vie comme elle l’entendait : toujours la fille, la sœur, la tante de quelqu’un, celle qui fait vivre la famille. Sur un coup de tête, elle prend un aller simple pour une petite ville balnéaire du Sud de l’Inde. Dans l’intimité du fameux « compartiments pour dames » qu’elle partage avec 5 autres compagnes, Akhila ose poser la question qui la hante depuis longtemps : une femme a-t-elle vraiment besoin d’un homme pour être heureuse et épanouie…C’est un texte engagé sur le sort réservé aux femmes indiennes.

 

La maison

Emma BECKER (éd. Flammarion – 2019)

OPAC Détail de notice

Lupanar berlinois.
Cette auteure d’une trentaine d’années a vécu en Allemagne en 2013 et a exercé pendant 2 ans ½ dans deux maisons closes, dans le but d’écrire son 3ème livre. Elle décrit les prostituées, les clients, les prestations, les attentes de chacun, la camaraderie, son ressenti…C’est un récit bien écrit et détaillé, plein de tendresse pour les prostituées mais aussi des descriptions assez répugnantes. Dans le futur, cette expérience extrême n’aura-t-elle pas des incidences sur la vie de l’auteure ?

 

Le chemin de Groix

Edwige LOUVET (éd. L’Ivre libre – 2019) (non disponible)


Récit breton.
Ile de Groix, durant l’occupation nazie. Madenn, mère de 6 enfants, se rend régulièrement à Gué- mené-sur-Scorff pour aller chercher des vivres chez sa belle-mère. A chaque traversée, Madenn sent ses intestins se nouer car ses voyages sont à risques puisqu’elle transporte de fausses pièces d’identité dans la potence de son vélo. Elle se rend chez son amie Suzanne, coiffeuse, où elle développe dans une chambre noire les photos d’identité de prisonniers. Elle a ainsi contribué à faire évader 180 prisonniers de Groix à l’insu de tous….Parcours extraordinaire d’une femme ordinaire. Son courage a permis l’évasion d’hommes condamnés aux travaux forcés. Très beau !

 

La 1ere fois qu’on m’a embrassée, je suis morte

Colleen OAKLEY (Milady – 2019)

OPAC Détail de notice

Feel good – romance.
Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain. Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, elle doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail et y rencontre Eric, un homme divorcé qui vient de s’installer en ville avec son fils adoptif…Une histoire d’amour et d’amitié touchante qui évoque le sujet des maladies rares et de leurs conséquences au quotidien où les personnages vont s’aider mutuellement à aller mieux.

 

Rosalie, l’infâme

Evelyne TROUILLOT (éd. Le Temps des Cerises – 2019) (achat en cours)

Esclavage.
1750 : St Domingue, Haïti aujourd’hui. L’angoisse règne dans les plantations : nombreuses tentatives d’empoisonnement. La répression est très forte, inhumaine, entrainant le marronnage. Dans un style coloré, alerte, imagé, sans pathos, comme seuls savent faire les écrivains haïtiens, l’auteure va nous faire vivre ces épisodes dramatiques à travers le regard de Lisette, née en esclavage, nourrie des récits de ces grands-mères, grands-tantes qui sont venues à bord du vaisseau négrier Rosalie, l’infâme….Livre captivant, émouvant qui traduit bien le climat social de l’époque et ne peut laisser indifférent.

 

L’appartement témoin

Tatiana de ROSNAY (réédition j’ai lu 2010 –éd. 1992) (achat en cours)

Obsession.
Un quinquagénaire, suite à son divorce, s’installe dans un nouvel appartement à Paris où sa fille vient lui rendre visite le week-end. Des visions lui apparaissent dans un premier temps la nuit, lui faisant penser qu’il rêve, mais elles apparaissent rapidement alors qu’il est éveillé. Il voit une femme jouant Mozart au piano, une petite fille à ses pieds. Cette femme le hante…S’en suivent des recherches frénétiques à New-York, Londres puis Venise…1er roman de l’auteure. Ce n’est pas le meilleur mais l’intrigue est intéressante.

 

Dans son silence

Alex MICHAELIDES (éd. Calmann-Levy – 2019)

OPAC Détail de notice

Thriller.
Alicia, jeune peintre talentueuse, est retrouvée chez elle couverte du sang de son mari assassiné. Au tribunal, elle ne parlera pas, elle ne parlera plus. Jugée mentalement irresponsable elle est envoyée dans un hôpital psychiatrique. 6 ans plus tard, Théo, psychothérapeute, se fait embaucher dans l’établissement dans l’espoir de faire parler Alicia…très bon thriller.

 

Né d’aucune femme

Franck BOUYSSE (Manufacture de livres éditions – 2019)

OPAC Détail de notice

Roman noir.
Rose, 14 ans, accompagne son père au Marché. Ce dernier parlemente avec un gros type. Rose ne le sait pas encore mais c'est d'elle dont il est question. Vendue pour quelques pièces qui devraient permettre à la famille de sortir de la misère. Avant même qu'elle ait pu dire au revoir à son père, la voilà embarquée dans la carriole, direction Les Forges où l'attend une nouvelle vie…Un roman polyphonique où chaque personnage livre sa façon de voir les choses. On est souvent terrifié par ce qu'on lit et en même temps impressionné par la capacité de résistance de Rose face à tant d'horreurs.

 

Rhapsodie des oubliés

Sofia AOUINE (éd. De la Martinière – 2019) (achat en cours)

Adolescence.
Abad, treize ans, vit dans le quartier de Barbès, la Goutte d'Or, Paris XVIIIe. C'est l'âge des possibles : la sève coule, le cœur est plein de ronces, l'amour et le sexe torturent la tête…récit à la fois tendre et rageur, aux personnages attachants et crédibles. Premier roman.

 

Les quatre coins du cœur

Françoise SAGAN (éd. Plon – 2019) (achat en cours)

Ebauche.
"Roman" inédit et inachevé, issu d'un manuscrit retrouvé dans les archives de l’auteure.
Le texte original étant inexploitable tel quel, il a été retravaillé, par son fils... La trame souffre d’incohérences et de maladresses. Une étrange façon de rendre hommage à l’auteure, pour le 15e anniversaire de sa mort. Pour les inconditionnels de Sagan.

 

Vers la beauté

David FOENKINOS (éd. Gallimard – 2018) (achat en cours)

Art.
Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n'a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté…Une double histoire poignante à laquelle on ne peut pas rester insensible. Le style tout en finesse.

 

Magnifica

Maria Rosaria VALENTINI (éd. Denoël – 2018) (achat en cours)

Littérature italienne.
Années 50. Dans un petit village des Abruzzes. La jeune Ada Maria est la fille d’un couple sans amour. Son père, Aniceto, passe le plus clair de son temps avec Teresina, sa maîtresse, ou enfermé dans son atelier de taxidermiste. Eufrasia se contente d’être mère et de noyer sa fragilité dans les soins qu’elle apporte à ses enfants…Récit plein de tendresse et de poésie. Une ode à l’amour et la nature.