Accueil Lire Adulte Romans adulte septembre 2020

Romans adulte septembre 2020

Découvrez ces idées de lectures parmi les dernières nouveautés roman adulte.

 

N°30 Suggestions de lecture de septembre 2020

L’apiculteur d’Alep

Christy LEFTERI (éd. Seuil – 2020)


L’exil.
Nuri est apiculteur, sa femme, Afra, est artiste. Ils vivent tous deux avec leur jeune fils, Sami, dans la magnifique ville d'Alep, en Syrie. La guerre éclate et ravage tout, jusqu’aux précieuses ruches de Nuri. Le danger est là, les intégristes massacrent et cherchent Nuri. Il faut partir et le chemin sera long pour atteindre l’Angleterre…Très belle histoire sur les réfugiés, avec des drames, des épreuves, des espoirs.

 romans adultes sept 2020

Les lendemains

Mélissa DA COSTA (éd. Albin Michel – 2019)

Deuil- reconstruction- nature
Amande vient de perdre son mari ainsi que son bébé Manon, mort né après le choc du décès de son mari. Elle s'en va au plus loin de son quotidien, dans une vieille maison perdue en pleine campagne. Dans la vieille maison, elle tombera sur les carnets de jardinage de la propriétaire Lucie Hughes. Sans le savoir, elle entame un long travail vers une nouvelle vie…Un roman tout en émotion – un hymne à la nature.

 

Les simples

Yannick GRANNEC (éd. Anne Carrière – 2019)

Plantes médicinales.
Les Bénédictines du couvent Notre-Dame du Loup, situé en Provence, se sont spécialisées dans la cueillette des plantes et la préparation de remèdes, et cela attise la convoitise d'un évêque qui espère bien mettre la main sur cette manne financière…Vie d’un couvent au moyen-âge : les préparations médicinales et les maladies, l’organisation des journées des « Marie » et des « Marthe », la croyance en Dieu et en la sorcellerie, les jalousies et les luttes de pouvoir et surtout la condition des femmes. Roman historique, original et instructif.

 

Jours de glace

Maud TABACHNIK (City éd. – 2019)

Polar.
Au Canada, dans l'hiver du Manitoba. La petite ville de Woodfoll est un territoire où se côtoient des communautés indiennes et des canadiens aux origines diverses. Lou Grynspan y dirige la gendarmerie. Une prison toute neuve et ultra-moderne accueille des détenus dangereux. Une tempête exceptionnelle isole la région. L'électricité, les communications sont coupées. Les portes de la prison s'ouvrent, quatre tueurs s'enfuient…Atmosphère angoissante et belle description du grand Nord Canadien et de sa population.


Grand café Martinique

Raphaël CONFIANT (éd. Mercure de France – 2020)

Roman historique.
1702, Gabriel-Mathieu d'Erchigny de Clieu, originaire de Dieppe, a tout juste 15 ans. Une fois obtenus ses galons d'enseigne de vaisseau, le voilà envoyé à la Martinique. Il cultive la canne à sucre, qui lui procure rapidement une jolie fortune, une épouse, et une plantation prospère. Quelques années plus tard, il rentre en France , une nouvelle idée en tête : cultiver du café aux Antilles…Fabuleuse histoire de cette boisson qui a fait le tour du monde depuis sa découverte il y a 11 siècles en Abyssinie. C’est aussi l’occasion de parler de récits de voyage et d’esclavage. Un vocabulaire riche, souvent désuet, un régal.

 

Ma chérie

Laurence PEYRIN (éd. Calmann-Levy – 2019)

Racisme – changement de vie
Miami, avril 1963. Gloria Mercy Hope Merriman, miss Floride 1952, est depuis 10 ans la maitresse du magnat de l’immobilier Gerry Grayson. Il l’a installée dans une jolie maison avec du personnel à disposition. La jeune femme mène grand train, aborde de longues boucles platine, comme Marilyn Monroe, s’habille chez les couturiers français et mène une vie tout à fait futile. Jusqu’au jour où G.G est arrêté et écroué pour escroquerie. Elle décide de retourner chez ses parents, et alors qu’elle s’assoit dans le fond du car, un grand homme noir demande s’il peut s’asseoir à côté d’elle…Un roman qui nous plonge dans l’Amérique des années 60 où la ségrégation raciale est très présente. Le portrait d’une femme qui prend, au fur et à mesure, des décisions qu’elle va assumer avec courage.

 

Girl

Edna O’BRIEN (éd. S. Wespieser – 2019)

Témoignage.
Boko Haram, souvenir brûlant d'une actualité terrible, est resté dans les mémoires pour un de ses actes odieux le plus retentissant : l'enlèvement de 276 lycéennes âgées de 12 à 16 ans, dans la nuit du 14 au 15 avril 2014. L’auteure irlandaise se glisse dans la peau d’une adolescente nigériane qui subira les pires atrocités mais qui peu à peu se reconstruira… Récit à la fois atroce et bouleversant qui restera gravé dans votre mémoire. Une auteure d’exception.

 romans adultes septembre 2020

Le gamin des ordures

Julie EWA (éd. Albin Michel – 2019)

Thriller.
La famille Stanescu arrive de Roumanie. Le père atterrit dans le Nord de la France avec ses deux enfants, Cybèle 16 ans et Darius 9 ans. Pour cette famille de Rom, la France représente un nouvel Eldorado. Fuyant la misère de leur pays, ils espèrent pouvoir enfin construire un avenir meilleur, par le travail et dans la dignité. Ce qui les attend est pire que ce qu'ils vivaient au pays, l'inconnu en sus, les rêves en moins…Jeune auteure de 29 ans, très engagée, qui se documente pour écrire ses histoires, nous amenant à avoir moins de préjugés et plus de compassion à la fin de notre lecture.

 

Le cottage aux oiseaux

Eva MEIJER (éd. Presses de la cité – 2020)


L’homme et la nature.
Biographie romancée de Len Howard (1894-1973), violoniste britannique et naturaliste autodidacte. À 40 ans, elle décide de quitter son métier à Londres et ses amours compliquées, pour se retirer dans la campagne anglaise et vouer le reste de ses jours à sa seule véritable passion : les oiseaux. Elle va les étudier jour après jour mais aussi lier des liens très forts avec eux, notamment avec une mésange, Star…Le monde animal à notre portée, un voyage merveilleux et instructif au plus près de nous, dans notre jardin, dans les bois environnants.

 

Là où chantent les écrevisses

Delia Owens (éd. Seuil – 2020)

Solitude – nature- enquête
Enfant, Kya qui se nomme en réalité Catherine Danielle Clark, est traumatisée par la violence d'un père qui boit et frappe cruellement femme et enfants. Ils vivent dans une cabane, loin de la petite ville de Barkley Cove, au cœur du marais. Un jour, sa mère, part sans se retourner et c'est le premier grand abandon subi par Kya avant que son frère s'en aille à son tour. Son père finit également par disparaître. Elle se retrouve seule à 10 ans au milieu des marécages. Jeune adulte, elle sera confrontée à un procès pour meurtre … Un roman prenant avec de belles descriptions de paysage où nous suivons le quotidien de cette jeune fille dans une nature luxuriante et merveilleuse.

 

Dévorer le ciel

Paolo GIORDANO (éd. Seuil – 2019)

Une jeunesse italienne.
Chaque été, Teresa passe ses vacances chez sa grand-mère, dans les Pouilles. Elle fait la connaissance de 3 jeunes de la ferme d’à côté : Nicola, Bern et Tommaso. Teresa l'ignore encore, mais cette rencontre va faire basculer sa vie en l'unissant à ces trois " frères" pour les vingt années à venir, entre amours et rivalités, aspirations et désillusions…Roman d’apprentissage qui aborde de nombreux sujets : l’adolescence, l’amitié, l’amour, les idéaux, l’écologie. Une réflexion sur le sens de la vie, nos choix de vie.

 

In waves

Aj Dungo (éd. Casterman – 2019)

Roman graphique – deuil/surf.
AJ Dungo immortalise les instants de grâce de sa relation avec Kristen. La légèreté et l’émotion des premières rencontres, la violence du combat contre la maladie, la noblesse de la jeune femme qui se bat avec calme. Il évoque en parallèle leur passion commune pour le surf, l’océan. Il évite très justement l’écueil du pathos en intercalant dans son récit personnel, un petit précis d’histoire du surf…Une histoire touchante pleine de finesse et de pudeur, racontée comme une confidence.

 

La fille au sourire de perles

C. WAMARIYA & E. WEIL (éd. Les Escales – 2019)

Biographie – Rwanda- génocide
Clemantine Wamariya a 6 ans quand le conflit rwandais éclate en 1994. Avec sa sœur Claire, 15 ans, elles doivent fuir les massacres et traversent 7 pays pendant 6 ans pour échapper à la violence. Sans nouvelles de leur famille, elles affrontent la faim, la soif, les camps de réfugiés, la misère et la cruauté avant d’arriver aux États-Unis. À Chicago, les 2 sœurs empruntent des chemins différents. Tandis que l’aînée, mère célibataire, a du mal à joindre les deux bouts, Clémantine, recueillie par une famille américaine, est promise à un avenir brillant…Témoignage poignant et touchant sur le génocide rwandais. Destin d’une jeune fille confrontée si jeune à des scènes traumatisantes et son intégration dans la société occidentale.

 romans adultes septembre 2020

On va revoir les étoiles

Emmanuel SEROT (éd. Philippe Rey – 2019)

Vieillissement - Ehpad
Le narrateur raconte avec une grande mélancolie poétique le départ de ses parents, octogénaires, en maison de retraite, qui ne pouvaient plus rester chez eux de façon autonome ainsi que leur éloignement progressif de la vie. Son père étant atteint d'un probable Alzheimer, même si la maladie n'est jamais nommée précisément, et sa mère étant dépendante et aphasique depuis plusieurs années…Un roman émouvant et fort où l’auteur partage son amour pour ses parents et la difficile décision de les conduire dans un établissement adapté. Un bel hommage aux personnels soignants.

 

Oublier Klara

Isabelle Autissier (éd. Stock – 2019)

URSS – roman d’aventure
Mourmansk, au Nord du cercle polaire. Sur son lit d’hôpital, Rubin se sait condamné. Seule une énigme le maintient en vie : alors qu’il n’était qu’un enfant, Klara, sa mère, chercheuse scientifique à l’époque de Staline, a été arrêtée sous ses yeux. Qu’est-elle devenue ? Il ne l’a jamais oubliée. Iouri, le fils de Rubin, va enquêter pour savoir qui était sa grand-mère disparue au Goulag… Une émouvante plongée au cœur des ténèbres du régime soviétique, au moment de l’effondrement de l’URSS. Très beau roman d’aventure où l’on découvre l’histoire d’une famille sur trois générations et l’incroyable destin d’une femme extraordinaire appelée Klara.

 

Préférer l’hiver

Aurélie JEANNIN (éd. Harper Collins – 2020)

Isolement.
À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées, la mort de leurs fils. Plus la saison va avancer et plus la situation va devenir difficile. Un inconnu rode… Une réflexion sur la vie, sur la manière dont le chagrin peut nous emmurer vivants. Récit dépouillé mais intense. Une histoire bouleversante mais sombre, très sombre.

 

Simone Veil, l’aube à Birkenau

David TEBOUL (éd. Les Arènes – 2019)

Biographie, guerre 1939-1945, déportation
Cet ouvrage s’adresse autant à ceux qui connaissent déjà bien Simone Veil qu’à des personnes qui voudraient la découvrir. S’il évoque également son parcours politique, le livre se concentre plus particulièrement sur sa déportation, avec sa mère et d’une de ses sœurs, Milou, et sur leur « chance » d’être toutes les trois et de pouvoir se soutenir…Un témoignage fort et bouleversant. La vie d’une femme hors norme que nous ne devons jamais oublier.

 

Comme un enchantement

Nathalie HUG (éd. Calmann-Levy – 2020)

Sentimental.
Eddie, parisienne de 35 ans rencontre un notaire charmant qui lui annonce qu’elle vient d’hériter d’un domaine en ruine dans la région de Parme. Elle ressent soudain l’envie de fuir Paris et sa vie monotone. Elle vend son appartement et s’envole pour l’inconnu. Elle est émerveillée par l’endroit et rencontre des gens très attachants…Une belle histoire d’amour et d’amitié.

 

L’Ami

Sigrid NUNEZ –éd. Stock – 2019)

Deuil et autres réflexions.
Quand l’Épouse Numéro Trois de son meilleur ami récemment décédé lui demande de prendre le chien, la narratrice a toutes les raisons de refuser. Elle préfère les chats, son appartement new-yorkais est minuscule et surtout, son bail le lui interdit. Pourtant, elle accepte. La cohabitation avec Apollon, grand danois vieillissant de la taille d’un poney, et cette écrivaine, professeure à l’université, s’annonce riche en surprises…Récit parsemé de références littéraires. Texte bien écrit mais un peu trop mélancolique.