Chroniques de bib : Bd adulte parmi les dernières acquisitions


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

La dernière Rose de l’été  Lucas Harari

Policier

Policier intimiste hitchcockien d’inspiration Nouvelle Vague, « La dernière Rose de l’été » revisite le récit d’ambiance avec une grâce épurée. Une esthétique léchée, des couleurs hypnotiques et un don singulier pour établir des atmosphères mystérieuses : pas de doute, c’est bien le nouvel Harari !
Et quelle atmosphère ! L’éditeur Sarbacane pose les conditions : un objet livre imposant, toilé de rose, avec des pages grand format pour nous plonger d’autant mieux dans l’illustration colorée de l’auteur. On sent la chaleur de l’été, on entend le ressac de la mer, on frissonne à l’arrivée d’une brise. Un titre immersif à découvrir.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

1984  Sybille Titeux de la Croix et Amazing Ameziane

Adaptation littéraire / Science-fiction

Dans une Angleterre uchronique issue de la Guerre Froide, Winston est un employé ordinaire. Surveillé à chaque instant par des caméras, des espions, des voisins, il travaille à la réécriture de l’Histoire. Il sent confusément que quelque chose ne va pas dans le monde tel qu’il le connaît. Qu’il doit bien exister du sens, quelque part. Un secret. C’est alors qu’il rencontre Julia…
Tombé dans le domaine public en ce début d’année 2021, 1984 de George Orwell est décliné en pas moins de cinq bandes dessinées. Voici l’une des adaptations, fidèle au texte, nous plongeant dans l’univers de cette dictature. Le malaise monte crescendogrâce à la colorisation et au découpage de l’histoire. Malgré la brutalité du propos, le graphisme actuel proche du comics pourra attirer un large public adulte et adolescent. A découvrir ou redécouvrir.

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Pucelle Florence Dupré de la Tour

Autobiographie / Sexualité / Puberté

Depuis sa plus tendre enfance, Florence ignore tout ce qui se passe... en-dessous de la ceinture. Elle imagine que le papa met la petite graine dans le nombril de la maman, et puis de toute façon, il est tacitement interdit, dans la famille, de parler de « la chose qui ne doit pas être dite ».
Alors... Florence imagine des scénarii terribles, parfois idiots ; Florence s'angoisse devant le poids de la tradition qui place inéluctablement la femme dans une position inférieure ; Florence, à sa façon, résiste pour ne pas sombrer. Florence se questionne, Florence méprise son entourage et tout ce qui fera d’elle une femme. Et Florence va trouver les mots pour décrire son incompréhension et sa douleur, enfermée dans un carcan de tabous, les poings serrés face au patriarcat ambiant. Et ses mots elle les met en images avec un dessin un peu enfantin, parfois agressif, mais illustrant avec cœur cette bande dessinée autobiographique, intime, grave et légère à la fois.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Carbone & Silicium  Bablet

Science-fiction / Anticipation / Intelligences artificielles

« Carbone, Silicium, maintenant que l’on vous a activés, quelle est la toute première pensée que vous souhaitez partager avec nous ?

-Les humains sont le vrai problème de la planète. La seule solution est de tous les détruire.

-Qu… Quoi ?

-On plaisante ! C’est un scénario que l’on retrouve dans 738 œuvres fictionnelles diverses, allant des films aux nouvelles littéraires en passant par les jeux vidéo.

-Vous… vous m’avez fait peur.

-Ne paniquez pas ! Vous savez déjà comment vous allez finir de toute façon, non ? Nous ne sommes pas là pour vous juger, vous faites bien comme vous voulez. »

Encore une fois une claque visuelle de la part de Mathieu Bablet qui nous plonge dans un récit d’anticipation bouleversant nos codes. On survole les années et on regarde ce monde, cette terre dans toute sa majestuosité comme dans sa déchéance, accompagnant les 2 témoins-héros. Un titre à retenir comme celui de Shangri-la.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Vernon Subutex  Luz et Despentes

Adaptation littéraire / Chronique sociale / Musique

Avant d’y exploser, l’info bute dans sa tête comme un vieux diamant sur le sillon d’un vinyle rayé. Alex Bleach, ce pote percuté par le succès, est mort… Une question bassement pragmatique taraude Vernon : qui va payer son loyer ?
Luz adapte avec brio le roman éponyme de Virginie Despentes. Le trait est brut, nerveux, presque agressif sur certaines pages, collant à la perfection avec l’univers rock and roll décrit par l’auteure. Une jeunesse qu’on brûle par les 2 bouts, enivré par la musique, par le rythme.
« C’était une guerre qu’on faisait. Contre la tiédeur. On inventait la vie qu’on voulait avoir et aucun rabat-joie n’était là pour nous prévenir qu’à la fin on renoncerait. On s’en foutait des héros, ce qu’on voulait c’était ce son. Ça nous transperçait, ça nous terrassait, ça nous décollait. C’était trop large pour nos corps. Des jeunesses au galop, on ne savait rien de la chance qu’on avait… ».

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

L’accident de chasse Carlson et Blair

Comics / Biographie / Handicap / Amérique

Chicago, 1959. Charlie Rizzo croit tout connaître de son père. Jusqu’au jour où la police frappe à leur porte. Matt Rizzo choisit alors de dévoiler la vérité à son fils… David L. Carlson nous livre un récit surprenant. Alors qu’on pense au départ suivre l’enfance de Charlie jeune garçon vivant dans un quartier de Chicago, on découvre petit à petit l’histoire de son père, sa vie, son goût pour la littérature, ses secrets dont la cause de sa cécité. Le récit avançant, nous sommes happés par le graphisme hachuré de traits noirs de Landis Blair. Un univers sombre allégé par des double-pages de braille. Inspiré de faits réels, l’histoire est un bel hommage à la vie de Matt Rizzo et aux écrivains et poètes qui ouvrent à l’imaginaire.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

L’ange d’Yeu  Davoz et Bègue

Aventures / Bateaux / Humour

1936. Ile d’Yeu. Ange Clovis, ce qu’il aime, ce sont les sardinières, le bateau comme la femme. Il a la plus belle coque et la plus belle femme. Seulement voilà, Ange Clovis, il rêve, et dans ses rêves, il voyage à travers le temps. Drôles de rêves, putain de cauchemars, où à chaque fois il faut choisir : la fille, ou la coque ?

Oui, bah… Un bateau comme le sien, c’est irremplaçable… Faut comprendre…
Une belle idée originale que cette bd prévue en diptyque. Nous suivons les aventures de ce sardinier, qui à chaque rêve, choisit de sauver sa coque plus que sa femme, la pauvre, pourtant courtisée par le receveur des postes. Un peu d’histoire, des péripéties, des rebondissements et de l’humour, rien que ça !

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Les anges d’Auschwitz  Desberg et Van Der Zuiden

Histoire / Nazisme / Camps de concentration

Auschwitz aujourd’hui, c’est un silence qui hurle. Un silence pour nous laisser imaginer l’écho de l’horreur, la mémoire des cris et des prières. Parmi les portraits du souvenir, celui de David. Le regard de la douleur, mais aussi de l’espoir. La volonté de ne pas avoir été abandonné, de ne pas lâcher prise. Car même au cœur de l’inhumanité, les anges ne peuvent jamais être loin. Et celui qui pleure n’est pas toujours celui qui souffre.
Un album poignant mettant en scène le prisonnier et son bourreau, tous deux condamnés, l’un à d’atroces souffrances avant la mort, l’autre à une culpabilité éternelle. Les auteurs nous servent un récit mêlant horreur et espoir, le tout avec justesse.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Touchées  Zuttion

Chronique sociale / Violences sexuelles / Escrime / Transition

« Je ne suis pas forte. Tout le monde me dit ça, parce que je suis là, debout, que je ne réagis plus. Je ne suis pas forte. Je suis morte. Tout m’envahit. Je sens encore tout son poids. Je veux être légère. Aujourd’hui, je pèse une tonne. Je ne veux pas être forte. Je ne veux pas être courageuse. Je veux retrouver ma légèreté. »
Trois femmes victimes de violences sexuelles se rencontrent dans un atelier d’escrime thérapeutique. Un programme d’un an pour se libérer et reprendre la maîtrise de sa vie. Le temps pour chacune de décharger la colère, transpercer la culpabilité, tuer la honte, se libérer. Un récit intime poignant partagé avec pudeur. Une belle découverte de cette thérapie passant par l’escrime.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Barlovento Mazzitelli et Alcatena

Aventures / Pirates / Mer / Mythologie grecque

Elevé dans la riche famille aristocratique de sa mère, les Lean, Ulysse découvre que son père n'était pas un noble puissant et sophistiqué, mais un corsaire surnommé "Mille Orages", qui a navigué dans les océans à bord d'un galion pirate et a affronté toutes sortes de créatures, d’ennemis et de phénomènes météorologiques. Ulysse embrasse alors la carrière de marin et se jette dans les bras de l’océan, part à l’aventure vers l’inconnu, sans autre compas que son désir de montrer à son père qu'il peut, lui aussi, devenir une légende.
Les auteurs argentins Mazzitelli et Alcatena nous offrent un véritable récit d’aventures et de pirates, avec nombre de clins d’œil et références à la littérature (Moby Dick, Robinson Crusoé, l’île mystérieuse) et à la mythologie grecque (l’Odyssée d’Ulysse). On y découvre même un certain yellow submarine ! Une magnifique histoire mise en image avec talent par Alcatena qui s’inspire des graveurs du 19ème siècle. Attention pépite !

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Dans les vestiaires Timothé Le Boucher

Chronique sociale / Harcèlement / Adolescents

Les vestiaires constituent un endroit clos, dépourvu de toute figure d’autorité, où les élèves sont livrés à eux-mêmes. Les mots sont durs, les violences récurrentes. La moindre différence suffit à déclencher moqueries et harcèlement. Loin du feuilleton adolescent, Dans les vestiaires se révèle tout à la fois un huis-clos haletant et un documentaire sur la puberté et sur ses excès… Les blessures guérissent, mais pas celles de l’esprit.

L’auteur nous propose un récit troublant sur cet espace clos, avec une micro société régentée par une pyramide des groupes. Parce que c’est un âge où chacun se cherche, tout le monde se juge. Un jour en haut de la pyramide, demain peut-être en bas, et pour éviter cela, Gauthier, leader aux pieds d’argile fait ce constat : « Pour ne pas se faire humilier, il faut humilier à son tour ». N’y a-t-il pas d’autre voie possible ? Une lecture difficile pour un adolescent mais recommandée si elle est suivie d’un échange.
Voilà pourquoi certains n’aiment pas les jeudis.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Le perroquet  Espé

Autobiographie / troubles bipolaires / schizophrénie

Bastien a 8 ans. Sa maman fait des crises, souvent. D’après les médecins, elle souffrirait de « troubles bipolaires à tendance schizophrénique ». C’est pour ça qu’elle doit souvent aller à l’hôpital, dans des établissements spécialisés, pour se soigner, pour prendre des médicaments. Mais quand elle revient, parfois tout va mieux, mais plus souvent, elle revient toute molle, vide, elle ne réagit plus à rien, même pas à lui. Espé nous raconte ses souvenirs, avec son regard tendre d’enfant, mais aussi son incompréhension face à la douleur et le mal qui ronge sa mère. Le découpage des chapitres et la colorisation apportent une bouffée d’oxygène dans ce récit bouleversant, difficile, intime. Un émouvant témoignage.