Sélection des bibliothécaires : Bd ado-adulte parmi les dernières acquisitions

 

Robilar ou le maistre chat  Chauvel et Guinebaud 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.

Conte / Chat botté / Humour

Il estoit une foy… un royaume. Un royaume tout ce qu’il y avait de plus prospère et ordinaire. Il y avait là un château, un Roy, une fille de Roy, un ogre, un meunier, sa femme, ses fils, des paysans… Bref, un royaume qui vivait dans l’harmonie, la paix et la félicité, jusqu’à ce que tout soit bouleversé, les rôles renversés, la paix et la félicité abandonnées pour la discorde, la misère et la désolation. Et le responsable de cette révolution n’était autre qu’un chat… mais quel chat !

Très belle revisite du conte du Chat botté, c’est drôle, c’est intelligent, c’est rafraichissant, ça fait un bien fou !

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
Aldobrando  Critone et Gipi, couleurs Francesco Daniele et Claudia Palescandolo

Aventures / Moyen-Age

« Laisse tomber l’épée ! Tu as tes deux bras, ces pattes de merle ! Tu te souviens de ce que je t’ai enseigné ? Ta seule fortune est d’avoir un maître ! Alors cours ! Cours, Aldobrando. Trouve l’Herbe du loup ! Quitte la maison. Cours le monde. Comme c’est écrit dans le Grand Manuel. »
Il suffit parfois de la vaillance d’un cœur pur pour renverser la tyrannie.

Découvrez Aldobrando, jeune garçon ingénu, ne connaissant rien du monde et qui, au fil de ses aventures, se montrera héroïque, grand et courageux. Un récit dynamique et distrayant, porté par un dessin immersif, et un bon point supplémentaire pour la mise en couleurs de toute beauté. Du travail d’artistes, italiens !

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
Le boiseleur Hubert et Hersent

Conte / Art / Sculpture / Nature

Dans la lointaine ville de Solidor, les habitants cultivent une passion pour les oiseaux exotiques. Illian, jeune apprenti sculpteur à la virtuosité incomparable, passe ses journées à leur confectionner des cages. Pas assez fortuné pour posséder l’un de ces volatiles, il sculpte un Rossignol si réaliste qu’il en paraît vivant, sans se douter des conséquences de son acte…

Voici un récit abordant l’artisanat, les modes, le consumérisme. Le dessin rond tout en finesse et la couleur sépia nous plongent dans ce conte, bercé par le chant des oiseaux.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
21 jours avant la fin du monde  Vecchini et Sualzo

Sport / Karaté / Amitié / Adolescents / Drame

« Je m’aperçois qu’il n’y a rien de pire que les silences. C’est comme un poids qui te fait couler à pic, ou un filet qui retient une partie de toi si cachée que tu ne soupçonnais même pas son existence. Il arrive parfois que ces silences explosent comme des feux d’artifice. Ils libèrent alors leur énergie et jettent leur lumière tout autour d’eux. »

Un récit plein de pudeur qui traite des non-dits, du deuil, du passage de l’enfance à l’adolescence avec comme fil conducteur les préceptes du karaté. Une bande-dessinée intime, accessible à tous.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
Le jardin de Rose Hervé Duphot

Chronique sociale / Transition

Françoise vit avec son mari dans un grand ensemble de la banlieue parisienne. Responsable de l'accident qui cloue sa voisine Rose à son fauteuil, elle accepte à contrecœur de s'occuper du jardin familial que celle-ci vient d'obtenir après des années d'attente.
Alors qu'un avenir morne lui était promis, Françoise s'engage sans le savoir dans un véritable processus de réapprentissage de la vie.

Une jolie bande dessinée abordant différents thèmes comme le chômage, la pression sociale et familiale, l’isolement et la solitude, la moquerie et le manque d’assurance, les rêves d’ailleurs… la fausse Rose trompe son monde, sans le vouloir et se prend à mener et à rêver une autre vie, car chacun a le droit à sa place au soleil, à condition de ne pas faire d’ombre alentour.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
Le col de Py  Espé

Chronique sociale / Maladie / Autobiographie

La naissance de Louis comble ses parents Camille et Bastien. Mais un problème cardiaque est décelé. Toutes les vies gravitant autour de ce petit bonhomme sont alors impactées. Le couple trouve alors du réconfort auprès du père de Camille, Pablo, un papi affectueux et courageux qui vient les aider malgré le cancer qui le ronge petit à petit… Espé nous livre un récit autobiographique bourré d’émotions. Le narrateur plein de doutes et culpabilisant face à cette tragédie, nous offre pourtant un message d’espoir, un bel hommage à la vie dans tout ce qu’elle suppose : la naissance, l’éveil, la maturité, les joies et les peines, la douleur, la maladie, la mort. Un bel hommage également à ce papi optimiste, aimant et bienveillant, « juste quelqu’un de bien » comme le dit sa fille dans la dédicace. Espé sait se raconter sans être dans l’égocentrisme, dans l’apitoiement, il peut même être dur avec lui-même. Comme il l’avait fait dans le Perroquet, il livre son histoire avec sensibilité. Et m’arrache un sanglot étouffé dans un sourire à la dernière page.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
La vague gelée  EMG

Récit de vie / Sport / Surf

Nicolas Marlin, surfeur professionnel, traverse une passe difficile. Sa participation au contest de San Telmo, un spot qu'il déteste, s'avère encore une fois un désastre. Les vagues sont traîtresses, la chaleur étouffante, d'étranges manœuvres militaires ont lieu dans la baie – et pour couronner le tout, son grand-père, un personnage charismatique mais autoritaire, réapparaît après plusieurs années d'absence. La survenue d'une vague extraordinaire sera l'occasion pour Nicolas de se plonger littéralement dans sa mémoire et ses angoisses les plus profondes. En voilà un petit OVNI éditorial, déjà avec sa conception tout en langage binaire, et pourtant ça ne gâche rien, le rendu est de qualité et reste confortable à la lecture. On s’attache à ces personnages, à ce héros, en plein doute sur sa carrière, sur sa vie, avançant avec des blessures du passé encore vives. Et puis tout bascule pour nous plonger dans un univers fantastique, une introspection… à découvrir.

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
Malgré tout  Jordi Lafebre chez Dargaud

Sentimental

« Il y a très longtemps, la lune et la terre suivaient chacune leur propre trajectoire. Un jour, elles se sont croisées et se sont attirées mutuellement, mais ni l’une ni l’autre n’est parvenue à s’arrêter. Elles ont poursuivi leur course, chacune exerçant une attraction sur l’autre et les forces se sont conjuguées… si bien que la lune s’est mise à tourner autour de la terre, encore et encore… Même si elles n’ont pas réussi à s’accrocher leurs trajectoires sont à jamais liées. (…) En réalité, c’est leur manière d’être ensemble. Si elles se heurtaient, elles causeraient beaucoup de dégâts. »

L’histoire d’une vie à s’aimer et à se croiser sans jamais pouvoir être ensemble. Petite particularité du récit, il se fait à rebours, chapitre après chapitre, on remonte le temps qui a éloigné mais jamais séparé nos héros, malgré tout.

Jordi Lafebre dessine ses personnages avec tendresse et bienveillance. Comme il l’avait déjà fait dans la série « les beaux étés » réalisée avec Zidrou. Une belle lecture feel-good.